Anticip présent en Afrique du Sud et y nomme un nouveau directeur !

Après le Nigeria, c’est au tour de la filiale de Johannesburg en Afrique du Sud d’être renforcée par l’arrivée d’un nouveau directeur, Christophe Guignon. Ancien officier de l’armée française, ancien conseiller militaire et managing director de plusieurs filiales de groupes de la défense et de l’aérospatiale à travers le monde, sa très grande expertise et sa connaissance de l’Afrique du sud seront des atouts maîtres dans l’accompagnement régional de nos entreprises clientes.

 

Anticip présent au sein des premières puissances économiques africaines.

L’Afrique du Sud est le marché le plus développé et le plus « sophistiqué » de tout le continent africain. Fort de ses 56,7 millions d’habitants et d’un PIB de 370 Mds de Dollars (62 % du PIB d’Afrique australe et 21 % du PIB d’Afrique sub-saharienne), l’Afrique du Sud est la 2ème économie du continent derrière le Nigeria et devant l’Égypte.

L’Afrique du Sud est enfin le seul pays du continent africain à être membre du G20 et des BRICS (acronyme anglais qui désigne un groupe de cinq pays qui se réunissent depuis 2011 en sommets annuels : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Le pays joue ainsi un rôle diplomatique très important sur la scène internationale.

 

L’Afrique du Sud offre de très larges opportunités aux entreprises françaises !

À la suite de l’acquisition de la société Risk & Co, Anticip peut compter sur une expérience riche de 12 années de présence à Johannesburg, véritable cœur économique du pays. Économiquement, c’est un des pays les plus « faciles » à pénétrer compte de tenu de son faible niveau de barrières tarifaires et non-tarifaires dans le monde. De fait, ce terrain particulièrement favorable permet à Anticip d’accompagner aujourd’hui de nombreuses PME et ETI françaises dans leur développement en Afrique du Sud. En raison de l’antériorité sur le territoire de Risk & Co, Anticip est également aujourd’hui le partenaire sûreté de plusieurs groupes du CAC40 notamment actifs dans l’extraction des énergies fossiles, industrie particulièrement sensible et importante dans le pays.


Filiale ANTCIP de Johannesburg
 

L’économie sud-africaine est par ailleurs la plus diversifiée du continent et offre un très large panel d’opportunités industrielles aux entreprises françaises désireuses de développer leur activité localement : le matériel agricole, les produits alimentaires, l’énergie, les mines, les transports, les matériaux de construction, la santé, les cosmétiques et le luxe, les TIC (Technologies de l’information et de la communication), ou encore la distribution de services. Il est à noter également que c’est le seul pays d’Afrique à disposer d’une centrale nucléaire.

 

Christophe Guignon, nouveau directeur de la filiale Anticip de Johannesburg.

Après avoir été Élève Officier de Réserve à Coëtquidan, Christophe Guignon a débuté sa carrière d’officier de l’armée française en tant que chef d’unité au sein du 1er Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (1er RPIMa). Après 5 années comme chef de section du 8ème Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (8ème RPIMa), Christophe quitte le service actif en 1997 pour devenir conseiller militaire et responsable marketing de la division systèmes d’armes antichars de la société Aérospatiale-Matra et Euromissile.

De 2001 à 2007, il occupera tour à tour les fonctions de directeur régional en Amérique Latine puis en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient et au Maghreb. C’est en 2007 que Christophe rejoint la DCNS, aujourd’hui appelée Naval Group, en tant que directeur des ventes pour l’Afrique. Son expertise spécifique de l’Afrique du Sud, il la développera en tant que managing director de l’antenne sud-africaine du Groupe Airbus, basée à Pretoria.

Très grand voyageur, cité à l’ordre du régiment avec attribution de la croix de la Valeur militaire, sportif accompli et passionné de chasse, Christophe Guignon est un expert de la sûreté en zone à risques.

« Aussi bien ma formation initiale à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr que mon parcours au sein de l’armée ou mes diverses fonctions au sein de groupes de la défense, me permettent aujourd’hui de proposer avec expertise et maîtrise le large spectre des activités d’Anticip. Les opérations et l’ingénierie de la sûreté font parties de mon quotidien depuis 30 ans. Aussi, je me réjouis de prendre la direction de la filiale de Johannesburg ! », Christophe Guignon.

 

Vous souhaitez consulter la fiche pays de l’Afrique du Sud ou recevoir les alertes sécuritaires, climatiques ou sanitaires ?

Abonnez-vous gratuitement pendant un mois pour découvrir l’offre « Watcher 2.0 », le portail d’information Anticip !