Sûreté dans le monde – 15 au 21 avril 2019

Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

 

planisphère copie
Du 15 au 21 avril

1. SRI LANKA
Kuala Lumpur – Célébration du nouvel an 15 avril
Le Sri Lanka célèbre le Nouvel An cingalais et tamoul le dimanche 14 avril, et un jour férié sera célébré le lundi 15 avril. Les festivités et les célébrations ont débuté le samedi 13 avril et des perturbations connexes, y compris la congestion des transports sont prévues. Eviter les mouvements de foules et anticiper des délais en cas de déplacement.

2. BRÉSIL
Bahia – Marche quotidienne “Free Lula” des militants du MST jusqu’au 17 avril
Le Mouvement des travailleurs sans terre (MST) de l’État de Bahia a appelé ses membres et partisans à des marches quotidiennes « Free Lula » le 11 avril 2019 jusqu’au 17 avril 2019 pour soutenir l’ex-président emprisonné, Lula da Silva.
Prévoir des difficultés dans les déplacements au cours de cette semaine.
Les marches se tiendront de la ville de Camaçari à Salvador dans l’État de Bahia.
Plusieurs autoroutes risquent d’être perturbées par les manifestations quotidiennes, notamment les BA-531, BA-535, BA-526 et 324.

3. LIBYE
Ghadames – Conférence nationale du 14 au 16 avril
Une conférence nationale organisée par les Nations Unies visant à mettre fin à la crise en Libye est prévue du 14 au 16 avril (dimanche au mardi) à Ghadames, dans le sud-ouest du pays.
La conférence se tiendra à l’hôtel Dar Ghadames. Un renforcement du dispositif sécuritaire et des restrictions dans les déplacements dans la ville de Ghadames et sur la route de l’aéroport (LTD) sont attendus au cours de cette période.
Ghadames est située à 650 km de Tripoli à la frontière entre l’Algérie et la Tunisie.
Les négociations devraient permettre l’arrêt des combats entre les troupes de l’Armée nationale libyenne (LNA) et celles du Gouvernement d’accord national (GAN). Toutefois, cette rencontre ne garantit pas l’arrêt des hostilités. Une intensification des combats autour de Tripoli est à prévoir au cours des prochains jours.
Au moins 2800 déplacés sont enregistrés par les Nations Unies. Les combats ont déjà fait 47 morts et 181 blessés.

4. MONDE
Pâques – Renforcement de la sécurité et perturbations du 14 au 22 avril.
D’importantes perturbations dans les déplacements et des activités professionnelles sont prévues pendant la Semaine Sainte à partir du dimanche 14 au lundi 22 avril. Les services de l’administration, les banques et les centres commerciaux sont susceptibles d’être fermés ou d’avoir des horaires réduits pendant la semaine, en particulier le jeudi saint et le vendredi saint, respectivement les 18 et 19 avril.
Un renforcement des mesures sécuritaires au niveau des lieux de cultes, des gares, aéroports et lieux de rassemblements sont également à prévoir avant et après cette période.

5. INDONÉSIE
Elections le 17 avril 2019
Le 17 avril auront lieu les élections générales : présidentielle, parlementaire et régionale. Joko Widodo, actuel président, affrontera Prabowo Subianto. Au moins 240 000 candidats sont en lice pour les 20 000 siège d’élus locaux. De larges rassemblements sont attendus aux abords des bureaux de vote à travers tout le pays. Des perturbations dans les déplacements sont également à anticiper. Prévoir des itinéraires de substitution et des délais supplémentaires.

6. INDE
Élections générales jusqu’au 19 mai 2019.
Les élections générales en Inde sont prévues du 11 avril au 19 mai 2019. Le parti nationaliste hindou BJP au pouvoir et le Congrès national indien sont les principaux partis en lice. Ce scrutin se déroule dans un climat tendu sur fond de scandales de corruption et de lutte contre la pauvreté. Des perturbations et un renforcement sécuritaire sont à prévoir autour des lieux de rassemblements alors que des attaques de présumés terroristes maoïstes ne sont pas à exclure.

7. SOUDAN
Période de transition et d’instabilité
Malgré un coup d’État qui a vu la destitution du président Omar el-Béchir, les manifestations continuent dans la capitale soudanaise. Les manifestants bravent le couvre-feu nocturne imposé par le régime intérimaire (22h00 – 04h00, heure locale) et restent devant le quartier général de l’armée (rue Al-Qiyada) à Khartoum.
Cependant, aucun incident n’a été rapporté alors qu’une forte mobilisation est attendue pour demander une transition totale vers un nouveau régime civil et se défaire du spectre du gouvernement d’Omar el-Béchir.
Le ministre de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf a déclaré l’état d’urgence pour trois mois avant d’ordonner la fermeture de l’espace aérien pendant 24 heures.

8. RDC
Progression du virus Ebola
La progression de l’épidémie d’Ebola continue en République démocratique du Congo avec 14 nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires du pays. Au moins 7 sont survenus à Katwa qui constitue la zone la plus touchée avec 35 % des cas notés dans les 3 dernières semaines. Au moins 3 cas ont été signalés à Vuhovi et quatre localités ont aussi déclaré un cas notamment Butembo, Mandima, Masereka, et Beni.
Une progression de la maladie est probable dans les prochains jours en raison du manque d’infrastructures sanitaires adéquates et des risques d’attaques de rebelles notamment les maï maï qui sévissent dans la région et rendent inaccessibles certaines zones.

9. CHINE
Shenzhen – Inondations dans la province chinoise du Guangdong
Au moins sept personnes sont mortes et quatre autres portées disparues à la suite de pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations dans les districts de Luohu et de Futian dans la ville de Shenzhen, province du Guangdong, le 11 avril 2019.
Les opérations de recherche sont susceptibles de se poursuivre dans les zones susmentionnées.
Des glissements de terrain et d’autres inondations ne sont pas à exclure dans les prochains jours. Des perturbations du trafic sont aussi à prévoir.

10. ALGÉRIE
Alger – Poursuite des manifestations
Vendredi 19 avril, une manifestation est susceptible d’avoir lieu pour la neuvième semaine consécutive. Les manifestants exigent le départ de tous les responsables du régime et dénoncent le processus de transition qui prévoit des élections dans trois mois. Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer à Alger et dans tout le pays.
Des difficultés dans les déplacements et un renforcement du dispositif sécuritaire sont à anticiper aux alentours des rassemblements, notamment devant La Grande Poste d’Alger. Prévoir des itinéraires de substitution et un temps supplémentaire en cas de déplacement. Anticiper également des perturbations dans les services publics.