Sûreté dans le monde – 22 au 28 avril 2019

Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

Du 22 au 28 avril 2019

1 – ÉGYPTE : Le Caire – Pâques copte du 14 au 28 avril

  • Des restrictions dans les déplacements et un renforcement des mesures sécuritaires sont attendus pendant la période de Pâques copte prévue du 14 au 28 avril.
  • Les autorités appellent à redoubler de vigilance autour des lieux de culte et les églises du dimanche des Rameaux (14 avril) au dimanche de Pâques (28 avril).
  • Les chrétiens coptes sont une cible pour les groupes islamistes extrémistes au moment où les attaques se sont exacerbées depuis deux semaines à travers le pays. Il est recommandé d’éviter les rassemblements devant les églises.

2 – ISRAËL/PALESTINE : Gaza/Cisjordanie – Célébration de pâques, fermeture des frontières

  • En raison de la célébration des fêtes de pâque du vendredi 19 au samedi 27 avril 2019, des fermetures de tous les points de passage de la Cisjordanie et du Gaza sont en vigueur.
    Faites preuves de vigilance et anticipez des restrictions dans les déplacements.

3 – UKRAINE : Kiev – Deuxième tour des élections

  • Au lendemain du deuxième tour des élections présidentielles prévu le dimanche 21 avril, des tensions risquent d’émerger en fonction de la tendance.
  • Un renforcement du dispositif sécuritaire et des restrictions dans les déplacements sont à prévoir à l’issue du scrutin.
  • Le risque de violence augmente pendant la période postélectorale, notamment dans la partie orientale des oblasts de Donetsk et de Louhansk, surtout les zones non contrôlées par le gouvernement.
  • Par ailleurs, certaines manifestations liées aux élections ont donné lieu à des violences. Il convient de faire preuve de vigilance. Ces élections cristallisent l’opposition entre pro-Russes et pro-Ukrainiens.

4 – SRI LANKA : Colombo – Série d’attentats, couvre-feu

  • Des restrictions dans les déplacements sont à anticiper au cours des prochains jours à travers le pays et particulièrement à Colombo.
  • Un couvre a été imposé par les autorités locales ce dimanche 21 avril 2019 sur l’ensemble du territoire en raison des attentats qui ont fait plus de 200 morts et de 500 blessés. Cette mesure restera en vigueur de 18 :00 heure locale, 12 :30 UTC jusqu’à 06 :00, 00 :30 UTC. Des églises et des hôtels ont été les principales cibles. Une prudence renforcée est de mise.

5 – MEXIQUE : Puebla – Volcan Popocatepetl, alerte élevée, restrictions dans les déplacements

  • Depuis le mardi 16 avril, les autorités météorologiques ont élevé le niveau d’alerte du volcan Popocatepetl en raison d’un nouveau regain des activités.
  • Les localités de Santa Cruz, Atlixco, San Pedro Benito Juárez, San Pedro, San Andrés et Santa Isabel Cholula, à Puebla, Hueyapan et Tetela del Volcan sont susceptibles d’être affectées.Des ordres d’évacuations, des perturbations de vols et des fermetures de routes dans les zones environnantes sont à anticiper au cours des prochains jours.

6 – RWANDA/OUGANDA/BURUNDI : Parc national des Volcans – Alerte sécuritaire, interdiction de voyage

  • Les autorités de l’ambassade la France ont émis une alerte sécuritaire en raison du risque d’incident dans le parc National des Volcans, ce jeudi 18 avril.
    À cet effet, tout déplacement dans ces zones susmentionnées est formellement déconseillé.D’autres restrictions sont possibles à court terme.

7 – SOUDAN : Khartoum – Poursuite des manifestations devant le Quartier général de l’armée

  • Les manifestants soudanais ont depuis la destitution du président Omar al-Bashir le 11 avril, continué leurs sit-in devant le quartier général de l’armée à Khartoum pour exiger la dissolution du conseil militaire au pouvoir et l’introduction immédiate d’un gouvernement civil.
  • Par ailleurs, l’Association des Professionnels soudanais (SPA) a dans la foulée annoncé la création d’un conseil civil pour succéder au conseil militaire en place, alors que la crise politique a occasionné des perturbations notoires à travers le pays, notamment dans les déplacements.